Quels sont les économies d’argent réalisées en vapotant ?

Vapoter c’est mieux pour la santé, mais également pour son portefeuille. En effet, selon les dires, opter pour la cigarette électronique permet de réaliser de sacrées économies dans l’année. Mais est-ce vraiment le cas ? Que disent les chiffres ?

Vapoter : un investissement rentable sur le long terme

Le vapotage et économie vont-ils de pair ? Avec la hausse permanente du prix de la cigarette classique, le budget risque d’exploser. Que faire pour y remédier ? Optez pour la cigarette électronique ! Certes, au départ, il faudrait investir dans un appareil adapté à ses besoins. Et pour lui garantir une durée de vie meilleure, mieux vaut choisir une cigarette électronique de bonne qualité. Dans ce cas, le coût sera légèrement plus élevé. Mais c’est un investissement qui en vaut le coup. En revanche, pour fumer, il suffit d’acheter un briquet et un paquet de cigarettes à la demande. Ainsi, on peut déduire que l’investissement de départ sera plus conséquent pour vapoter que pour fumer. Mais les économies réalisées se feront sentir quelques semaines après…

L’équivalence entre cigarettes et e-liquides

D’après les recherches, 1 paquet de cigarettes correspond à 1 ml d’e-liquide, mais peut changer selon le matériel utilisé. On va faire un peu le calcul et prendre comme exemple le cas d’un fumeur moyen. Ce dernier fume 10 cigarettes par jour, soit environ 15 paquets par mois. Or, le coût d’un paquet est évalué à 8 euros. Ce qui fait au final 120 euros par mois.

Dans le cas d’un vapoteur, supposons que le dispositif est vendu à 20 euros avec l’e-liquide. Chaque jour, il dépensera donc 0,5 ml d’e-liquide. Ce qui fait 15 ml d’e-liquide par mois. Or, un flacon de 10 ml coûte environ 5 euros. La dépense mensuelle est donc de 7,5 euros. En moyenne, le vapoteur dépensera alors 27,5 euros pour le premier mois. L’économie réalisée sera alors de 92,5 euros. On peut donc déduire que cette option est plus rentable et permet d’économiser des sommes assez conséquentes sur le long terme.

Le DIY : un bon moyen pour réduire davantage les dépenses

À part les économies citées ci-dessus, il est encore possible de réduire les charges en créant soi-même ses e-liquides. À l’évidence, le DIY permet de diviser par 5 les dépenses. D’ailleurs, tous les ingrédients sont disponibles dans les magasins spécialisés. En ligne, vous pouvez accéder à toute une variété de saveurs pour une saveur plus originale. Néanmoins, pour réussir le mélange, il faudrait se respecter les dosages et le temps de maturation. La proportion du booster de nicotine par exemple doit être choisie avec soin, en fonction de votre profil. En tout cas, cette solution vous permettra de personnaliser votre e-liquide au gré de vos envies tout en réduisant votre facture.

Achat d’outils pour vapoteurs en ligne
Quand et comment recharger la batterie de sa e-cig ?