Pourquoi fumer procure-t-il du plaisir ?

Le fumeur donne cette impression d’être aux anges à chaque bouffée. Il est question ici d’un plaisir non feint. Le fumeur est bel et bien euphorique au moment de fumer. Voilà pourquoi il renouvelle régulièrement cet acte et refuse de lutter contre la dépendance au tabac. D’où vient ce plaisir que ressent le fumeur lorsqu’il fume une bonne tige de cigarette ?

Sensation d’euphorie chez le fumeur

Cylindre de papier terminé par un bout filtre, la cigarette est à l’origine d’une certaine forme de dépendance chez des personnes qui fument régulièrement. Cette dépendance vient essentiellement de la sensation de plaisir que ressent un individu à chaque bouffée. A l’origine de ce plaisir de fumer mais aussi de la dépendance au tabac, il y a la nicotine. Il est question ici d’un alcaloïde à effet stimulant qui pénètre dans les poumons du fumeur, entre dans le sang et arrive rapidement au cerveau. Une fois dans le cerveau, elle stimule les hormones du bonheur dont la dopamine et la sérotonine. Le fumeur sent alors un plaisir sans pareil à chaque bouffée de cigarette. Il tend à multiplier le nombre de tiges à fumer pour renouveler autant que possible ce plaisir ressenti par son cerveau et son être tout entier.

L’inoubliable « hit throat »

La muqueuse buccale et la gorge possèdent des nombreux capteurs sensoriels. Parmi les substances qui titillent ces capteurs à chaque bouffée de cigarette, il y a la nicotine. Il y a aussi ce volume important de fumée qui arrivent dans la bouche et la gorge et qui s’engloutit dans les voies aériennes pour atteindre les poumons. Il faut d’abord noter qu’à la différence du curieux qui met la fumée de cigarette dans la bouche pour la sortir illico dans l’air ambiant, le fumeur l’avale carrément. Le plaisir de fumer, dans ce cas-ci, vient des picotements ressentis au niveau de la gorge à chaque bouffée. C’est ce que les fumeurs appellent « le hit throat ». Les concepteurs d’e-cig s’efforcent d’ailleurs de reproduire cette sensation de hit pour reconvertir les fumeurs et aussi pour que les vapoteurs  ne soient pas tentés de fumer de la vraie cigarette.

Le plaisir et la fierté d’être fumeur

Pour des nombreux fumeurs, la cigarette entretien la joie de vivre, la confiance en soi et aussi le plaisir de fumer. Pour eux, il suffit d’allumer une tige pour mieux combattre le stress et la nervosité. Il suffit de quelques bouffées de cigarette pour le regain de confiance en soi et pour avoir du courage face à un problème à résoudre ou une responsabilité à prendre. Ainsi, la cigarette est en même temps un besoin et une fierté. Par ailleurs, il y a les gestes machinaux consistant à sortir la cigarette de son étui, l’amener à la bouche, l’allumer et ensuite la fumer. Ces gestes simples sont sources de plaisir sans pareil chez le fumeur.

Comment choisir son cendrier de poche ?
Quels sont les moments préférés des fumeurs ?