Comment sont fabriqués les e-liquides pour cigarette électronique ?

En contact avec la résistance, les e-liquides se transforment en vapeur. Et c’est ce qui donne la sensation du hit. C’est donc un accessoire incontournable. Sur le marché, on peut trouver une grande variété de e-liquide. Mais comment sont-ils fabriqués ? Et que contiennent-ils ?

Quelles sont les compositions d’un e-liquide ?

La fabrication des e-liquides est réalisée en laboratoire. Ces produits sont composés de plusieurs substances qui ne présentent aucun danger pour l’homme. Le propylène glycol PG et la glycérine végétale sont les ingrédients de base. Ils forment environ 80 % du mélange. Le vapoteur a le choix entre différents ratios : 100%VG, 100%PG, 80/20, 20/80, 50/50, 60/40, 40/60, 70/30 ou 30/70. Il faudrait opter pour une forte dose de PG pour mieux ressentir la sensation du hit. C’est d’ailleurs un exhausteur d’arôme redoutable. En revanche, préférez un taux de VG élevé pour obtenir une vapeur plus dense. Cependant, un 100 % VG risque d’endommager le clearomiseur et un 100 % PG peut entraîner des fuites si vous utilisez un dispositif non adapté. Mais à part ces éléments, l’e-liquide contient également de l’alcool, de l’eau, des arômes et éventuellement de la nicotine.

Quelles sont les proportions pour les autres ingrédients ?

L’arôme n’est pas essentiel, mais il sert à donner du goût au mélange. Il peut s’agir d’arôme naturel ou artificiel qui représente 10 % du mélange. Vous avez le choix entre 5 types de saveur : classique, gourmande, fruitée, boisson et mentholée. L’alcool et l’eau jouent un rôle de fluidifiants, mais ne sont pas indispensables.

La nicotine est seulement nécessaire pour les fumeurs dépendants. Le choix de la dose varie en fonction du profil du vapoteur. Toutefois, veillez à choisir la bonne proportion car les effets d’un surdosage ou d’un sous-dosage sont souvent insupportable : maux de tête, vertige, nausée… Enfin, pour donner une noter particulière à l’e-liquide, il est possible d’y ajouter un exhausteur de goût qui ne doit pas dépasser 1 % du flacon.

Quel est le temps de pause d’un e-liquide ?

Certes, créer soi-même son propre e-liquide revient beaucoup moins cher. Si vous êtes un grand vapoteur, vous pourrez réaliser de sacrées économies. Il suffit d’acheter tous les ingrédients nécessaires et de respecter la dose pour obtenir un e-liquide personnalisé et original.

Pour exacerber le parfum, il est très important de respecter le temps de maturation. Pour les arômes mono fruités, il faudrait laisser le mélange reposer pendant quelques heures à 5 jours. En revanche, si vous souhaitez mélanger deux ou plusieurs parfums fruités, le temps de pause variera entre 3 à 10 jours. Pour la saveur mentholée et boisson, prévoyez un temps de steep entre 1 à 2 semaines, contre 2 à 3 semaines dans le cas d’un arôme gourmand. Les arômes classiques quant à eux requièrent un temps de maturation plus long : plus de 2 semaines.

E-juice : c’est quoi un liquide premium ?